La gestion de l'analytique sur Odoo (OpenERP)

XCG vous propose cet article en lien avec le paramétrage de l'analytique dans Odoo, il détaille comment créer des dimensions analytiques et paramétrer des comptes comptables

1) L’analytique dans Odoo (OpenERP) :

Il est possible de séparer l’analytique en deux catégories dans Odoo :
- L’ analytique statique : qui est lié à un numéro de compte comptable au moment de la configuration du compte, il sera donc le même quelque soit le type d’opération.
- L’ analytique dynamique : qui lui sera indiqué lors de la saisie d’opération, il pourra donc varier selon le type d’opération que l’on effectue.

Il y a ensuite deux niveaux de structure de l’analytique :
- Un premier niveau, où l’ on détermine selon le type de traitement que l’ on effectue (facture fournisseur, bon de commande, saisie comptable …) si la dimension analytique doit être concernée ou non.
- Un second niveau, où à partir du compte comptable, on détermine si la dimension analytique doit être ou non renseignée.

2) Paramétrage de l’analytique

Etape 1 : Création des dimensions analytiques

Cette étape consiste à créer uniquement les différentes dimensions analytiques en précisant leur nom et si elles sont validées ou non, c’est-à-dire si elles sont actives ou non.
Dans le module « Configuration », cliquez sur « Dimensions » dans le menu « Analytique »

Toutes les dimensions analytiques précédemment créées sont affichées :

En cliquant sur «Créer», vous pouvez ajouter des dimensions analytiques.

Nom dimension : Indiquez le nom.
Validé : Si la case est cochée la dimension sera active. ANCs : Ajoutez les différents codes qui seront disponible pour cette dimension.
Active : si coché, le code sera actif.
Nom : nom court du code.
Description : nom complet du code.
Cliquez sur Enregistrer.

Etape 2 : Structure de l’analytique

A partir des codes dimensions que nous avons créés dans l’étape 1, nous allons déterminer la structure de l’analytique selon le type d’opération qui est effectuée.
Dans le module « Configuration », cliquez sur « Structure » dans le menu « Analytique ».

Les structures déjà existantes s’affichent.

En cliquant sur «Créer», vous pouvez ajouter de nouvelles structures analytiques :

Nom du Model Cible : Permet de lier une dimension à un modèle, ce modèle permettra d’inclure la dimension analytique.

Noms de modèle :
- Pour l’analytique Statique : account_account : lors de la configuration de compte comptable.
- Pour l’analytique dynamique :
account_asset_asset : lors de la création d’une immobilisation,
account_invoice_line : lors de l’enregistrement d’une facture,
account_move_line : lors d’une saisie comptable, hr_expense_line : lors de la saisie d’une note de frais, purchase_order_line : lors de la saisie d’un bon de commande,
res_partner : lors de la configuration d’un partenaire. Dimension associée : sélectionnez la dimension qui sera affectée .

Emplacement d’analyse : Sélectionnez à quel emplacement sera positionnée cette structure analytique

Cliquez sur «Enregistrer»
Exemple : Lors de la saisie d’une facture, la dimension analytique « BU » sera affichée en position 2.

Etape 3 : Paramétrage des comptes comptables

Lors de la configuration du compte comptable, on détermine si un axe analytique devra être renseigné ou non.
Dans le module « Comptabilité », cliquez sur « Comptes » dans le menu « Configuration ».

Le plan de compte s’affiche.

En sélectionnant un numéro de compte, nous avons le détail pour ce numéro de compte.

- Analytique statique : Il est défini lors de la configuration du compte uniquement

- Analytique dynamique : Selon votre sélection, le champ analytique sera obligatoire ou non :
- Obligatoire : le champ analytique sera obligatoire
- Interdit : le champ analytique ne pourra pas être renseigné - Optionnel : le champ pourra ou non être renseigné

3) Exemples

Enregistrement d’une note de frais.

L’analytique renseigné s’applique à l’ensemble de la note de frais.

Extraction d’une balance générale avec comme filtre la dimension analytique « Reporting groupe »

Les comptes comptables sont donc regroupés selon les codes analytiques « Reporting groupe ».